L’INTERLINGUISME MÉTHODOLOGIQUE

Éléments pour un interlinguisme méthodologique en quelques notions

(2013)

Riveneuve

education aux langues

Pour un interlinguisme méthodologique

PATRICK CHARDENET

(état 10/04/2010)

Les problématiques de politique linguistique, comme celles de la didactique des langues, ne peuvent être abordées aujourd’hui sans prendre en compte les dynamiques qui s’inscrivent dans ce que l’on pourrait appeler l’archipélisation du monde en flux et en pôles où les locuteurs tissent des contacts réels et virtuels complexes et ou les langues entrent ainsi dans des rapports complexes dans des espaces déterritorialisés : la dynamique démolinguistique sur sol ; la dynamique communicationnelle hors sol du cybermonde. Une tectonique des langues se met en place, qui permet d’envisager ces rapports sous la forme d’étude de la nature et les causes des déformations des ensembles linguistiques et langagiers plurilingues :

  • les frontières divergentes, là où les langues s’éloignent les unes des autres;

  • les frontières convergentes, là où les langues convergent;

  • les frontières transformantes, lorsque les langues se transforment en se mêlant.

Ce qui conduit à appréhender le réel langagier soumis à l’analyse (ses corpus), à interpréter les données (analyse), et à projeter des dispositifs (enseignement, aménagement), du point de vue des relations interlinguistiques plutôt que de celui d’une intégrité linguistique.

L’interlinguisme méthodologique ne prétend pas constituer une méthodologie en tant que tel mais plutôt une approche disciplinaire qui vise à analyser les méthodes de traitement politique et didactique dans le contexte d’un développement sans précédent du contact des langues.

 

 

Para un interlingüismo metodológico

PATRICK CHARDENET

(10/04/2010)

Las problemáticas de política lingüística, como las de la didáctica de las lenguas, no pueden abordarse hoy sin tener en cuenta las dinámicas que se inscriben en lo que se podría llamar la fabricación del mundo como archipiélagos en flujos y en polos donde los oradores tejen contactos reales y virtuales complejos y donde las lenguas entran así en relación compleja en espacios deterritorializados : la dinámica demolingüística sobre suelo; la dinámica comunicacional fuera del suelo del cibermundo. Una tectónica de las lenguas se establece, que permite prever estas relaciones en forma de estudio de la naturaleza y las causas de las deformaciones de los conjuntos lingüísticos y de las manifestaciones del lenguaje plurilingües :

  • las fronteras quiénes divergen (donde las lenguas se alejan unas de otras);

  • las fronteras quiénes convergen (donde las lenguas convergen);

  • las fronteras que transforman (cuando las lenguas se transforman mezclándose).

Lo que conduce a comprender el real lingüístico sujeto al análisis (sus corpus), por interpretar los datos (análisis), y por proyectar dispositivos (enseñanza, adaptación), desde el punto de vista de las relaciones interlingüísticas más bien que de una integridad lingüística.

El interlingüismo metodológico no pretende constituir una metodología como tal, sino más bien un enfoque disciplinario encaminado a analizar los métodos de tratamiento político y didáctico en el contexto de un desarrollo sin precedentes del contacto de las lenguas.

 

 

For an Interlingual Methodology

PATRICK CHARDENET

(10/04/2010)

The problems of linguistic policy, like those of didactics of the languages learning, cannot be approached today without taking account of the dynamics which fit the world archipelago in flows and poles where the speakers weave real and virtual complex contacts and where the languages come into contact in deterritorialized spaces : demolinguistic dynamics on ground; off shore communication dynamics in the cyberworld. Tectonics of the languages is set up, which makes it possible to consider these relations for study the nature and the causes of the deformations in the linguistic and plurilingual sets :

  • divergent borders (where the languages move away from each other);

  • convergent borders (where the languages converge);

  • transforming borders (when the languages change while mixing).

Which leads to understand the linguistic reality subjected to the analysis (the corpus), to interpret the data (analyzes), and to project devices (teaching, installation), from the point of view of the interlinguistic relations rather than of that of a linguistic integrity.

The Interlingual Methodology does not claim to built a methodology as such but rather a disciplinary approach which aims in analyzing the methods of political and didactic treatment in the new context of the languages contact development.

http://www.dailymotion.com/video/xdk6hp

Représenter les rapports entre les langues

Les rapports entre les langues peuvent être représentés de différentes façons. On connaît les travaux de Abram de Swaan repris et développés par Louis-Jean Calvet, proposant un fonctionnement du système linguistique mondial dit « gravitationnel », dont le centre est occupé par une langue internationalisée hyperdominante, entourée de langues superdominantes, elles-mêmes entourées de langues régionales et locales.

Ces relations sont le résultat de logiques historiques, économiques, politiques où interfèrent des rapports de pouvoir, (statut), des mouvements de population qui donnent une mesure au corpus, mais aussi des conditions d’équipement des langues (alphabets,grammaires, dictionnaires,manuels d’apprentissage, littérature, médias …).

A partir d’une approche complémentaire, on peut étudier la nature et les causes des déformations des ensembles linguistiques dans leur plasticité constitutive, avec :

- les frontières divergentes où les langues s’éloignent les unes des autres;

- les frontières convergentes , là où les langues convergent;

- les frontières transformantes, là où les langues de mêlent et se transforment.

Les langues en contact, forment des blocs micro et macro, qui coulissent les uns contre les autres le long d’espaces d’interlocution bi-plurilingues.

cuso.png

Pour accéder au texte de la conférence, cliquez sur le logo ci-dessus

cuso2.png

Pour accéder au document d´accompagnement de la conférence, cliquez sur le logo ci-dessus

CUSO – Ecole doctorale en sciences du langage – Bloc de formation 3

Université de Genève, 26-27 mars 2009

Pour un interlinguisme méthodologique

L’interlinguisme roman, didactique et politique linguistique

(2003)

Methodo interling

tos2008 |
La main qui pense ا&... |
éoliennes 07590 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Panneaux solaires
| VOYANCE TAROT LE VRAI RENDE...
| tarotdeshumanistes